Découvrez ce qu’est un·e manager de niveau 5 dans la mode et au-delà…

Imaginez un monde où le leadership transcende la simple idée de manager pour devenir une forme d’objet convoité, un peu comme sa villa avec piscine à Formentera en plein mois d’août et à moins de 10.000 la semaine).

Pour être plus précis·e, dans la mode, atteindre un « leadership de niveau 5 » équivaut à maîtriser une collection qui défile à la Fashion Week parisienne, et présenter ladite collection dans les temps, sans un seul dimanche travaillé, sans heures supplémentaires de stagiaire, sans drama ni burn-out… Ni même sans se faire braquer la camionnette transportant la collection 10 jours avant le show ! Tout le monde en rêve, mais personne ne sait vraiment comment y parvenir (si vous êtes inspecteur·rice du travail dans le 8ème arrondissement de Paris, svp j’ai un article super sympa sur l’ergonomie des postes de travail avec orientation feng shui intégrée, je vous invite à aller le découvrir sans plus attendre!)

Pour illustrer le propos, nous nous sommes inspiré·e·s des trajectoires exceptionnelles et innovantes de Simon Porte Jacquemus, Marine Serre, et Jean Paul Gaultier. Cet article vous révèle quelques clés sur comment évoluer dans votre style de management, et pourquoi le leadership de niveau 5 est le secret le mieux gardé (après le concept de l’association des 2 mots “cuir végan”).

Exploration des Niveaux de Leadership

Avant de passer aux choses sérieuses, rappelons rapidement les différents niveaux de management, tels que définis par dans HBR.

Niveau 1 : Individu Hautement Compétent

Au premier échelon, nous trouvons des leader·s qui excellent grâce à leurs compétences individuelles. Ils et elles sont les artisans de leur propre succès, affichant une productivité remarquable et une grande compétence dans leur domaine spécifique.

Niveau 2 : Membre d’Équipe Contribuant·e

Ici, le leader excelle dans la collaboration. Sa capacité à travailler efficacement au sein d’une équipe, à soutenir les objectifs collectifs et à contribuer activement à l’atteinte de ces objectifs le·la distingue.

Niveau 3 : Manager Compétent·e

Ces leader·s organisent les ressources et les personnes pour assurer l’efficacité opérationnelle de l’organisation. Ils et elles savent mettre en place des stratégies et des plans pour maintenir la performance de leur équipe ou département.

Niveau 4 : Leader Efficace

Les leader·s de ce niveau inspirent leur entourage par une vision claire et motivante. Ils et elles transforment leurs organisations en cultivant un engagement ferme envers des objectifs ambitieux, guidant ainsi leurs équipes vers des performances exceptionnelles.

Le Niveau 5. Mais c’est quoi au juste si ce n’est pas un parfum qui sent la vieille Dame ?

Un·e leader de niveau 5 incarne une combinaison rare d’humilité presque monastique et d’une volonté ferme de mener son entreprise ou son organisation vers des sommets inégalés. Ils et elles sont les maîtres Jedi du management, transformant les défis en opportunités avec une grâce qui semble presque surnaturelle. Ce type de leader est rare; il·elle place les intérêts de l’organisation avant les siens et développe une culture de réussite qui perdure bien au-delà de son mandat.

Simon Porte Jacquemus : De la Provence aux podiums dans les champs de lavande

Simon Porte Jacquemus n’est pas juste un créateur talentueux ; il est un conteur dont les collections racontent des histoires de sa Provence natale avec modernité.

Il a lancé sa marque à l’âge de 19 ans et, malgré les obstacles, a utilisé sa passion et son histoire personnelle pour propulser sa marque éponyme parmi les maisons de mode les plus influentes sur un marché déjà bien concurrentiel.

Son approche, où chaque collection déborde d’émotions palpables et d’une esthétique épurée, montre comment la persévérance et l’authenticité peuvent mener à un succès retentissant. Il illustre parfaitement le leadership de niveau 5 par son engagement à innover tout en restant fidèle à ses racines.

Marine Serre : La révolution de la mode écologique

Marine Serre, lauréate du prix LVMH pour jeunes créateurs·rices, révolutionne la mode avec une approche durable qui refuse de compromettre l’esthétique. Sa marque est connue pour intégrer des pratiques d’upcycling innovantes, transformant des matériaux recyclés en pièces de mode désirables.

Ses collections, qui mêlent influences sportives et haute couture, ne sont pas seulement des vêtements ; elles sont des déclarations politiques qui défient les normes de l’industrie et encouragent une réflexion sur notre consommation.

Marine incarne le leadership de niveau 5 non seulement par son design disruptif mais aussi par son engagement à influencer positivement la société.

Jean Paul Gaultier : Un Parcours de Leadership Transformateur

Jean Paul Gaultier a débuté sa carrière dans des circonstances modestes en banlieue parisienne et, grâce à sa passion et son sens inné de la créativité, a gravi les échelons pour devenir une icône mondiale de la mode. Sa capacité à briser les codes et à intégrer l’inclusivité dans ses défilés a révolutionné les attentes traditionnelles de la mode.

Jean Paul Gaultier a débuté sa carrière dans des circonstances modestes en banlieue parisienne et, grâce à sa passion et son sens inné de la créativité, a gravi les échelons pour devenir une icône mondiale de la mode. Sa capacité à briser les codes et à intégrer l’inclusivité dans ses défilés a révolutionné les attentes traditionnelles de la mode.

Pérennisation et Expansion après son dernier défilé en tant que Directeur Artistique.

Même après son dernier défilé haute couture en 2020, la marque Jean Paul Gaultier reste en plein essor. La Maison a relancé ses lignes de prêt-à-porter en collaboration avec de jeunes créateurs·rices, reflétant ainsi une fusion du respect des traditions et de l’innovation continue. Cette stratégie garantit que la marque reste pertinente et compétitive sur le marché global.

Les Leçons de Leadership de Jean Paul Gaultier

Innovation et Rupture des Conventions

Gaultier est célèbre pour son approche non conventionnelle qui a souvent défié les normes sociétales et esthétiques. Par son audace, il a transformé la mode en plateforme pour le débat social et culturel, utilisant ses collections comme des moyens d’expression sur des sujets de diversité, de genre et d’identité.

Mentorat et Impact Sociétal

En intégrant des mannequins de tous horizons et en abordant des thèmes avant-gardistes, Gaultier a non seulement enrichi la vision de la mode mais a également servi de mentor pour la nouvelle génération de créateurs·rices; Son approche du leadership serviteur enrichit ceux autour de lui, favorisant un environnement où l’innovation peut s’épanouir.

Développez votre propre leadership…de niveau 5

Développez votre propre leadership

Selon une étude parue dans le Harvard Business Review : “Humilité + volonté = niveau 5

“Les leader·s de niveau 5 sont l’incarnation même de la dualité: modestes mais entêté·e·s, timides mais impavides”

Élégance et persévérance

Comment un·e jeune designer peut-il·elle se distinguer dans le monde compétitif de la mode ? Peut-être par sa capacité à développer son réseau avec l’élégance à chaque soirée d’after-show et grâce à sa persévérance d’obtenir son premier CDI après 10 stages et autres contrats précaires consécutifs. Pour atteindre un leadership de niveau 5, vous devez être prêt·e à affronter et surmonter les refus, tout comme Jacquemus, Serre, et Gaultier l’ont fait. Chaque échec est une leçon, chaque critique un guide vers l’amélioration.

Créativité et connexion

La mode est un dialogue continu entre le designer et son audience. Un·e leader de niveau 5 écoute ce dialogue attentivement. Il·elle n’impose pas seulement sa vision ; il·elle la fait résonner avec les aspirations de son public. Cette résonance crée une connexion profonde qui peut transformer une marque en phénomène culturel.

Modestie et mentorat

L’humilité est la marque d’un·e grand·e leader. Reconnaître que le succès est un effort collectif et non l’œuvre d’un seul individu est crucial. En tant que leader, encourager vos collaborateurs·rices à exprimer leurs idées et reconnaître leur contribution renforcera leur engagement et leur loyauté envers la vision de l’entreprise.

Êtes-vous prêt·e à révolutionner votre organisation (et à fatiguer vos amis) ?

Le leadership de niveau 5 n’est pas réservé à une élite. Il est accessible à quiconque est prêt à embrasser pleinement les défis du management avec intégrité, courage, et une volonté inébranlable de réussir. Avec de la pratique, de la patience, et de la sincérité, vous aussi pouvez devenir le Simon Porte Jacquemus, la Marine Serre, ou le Jean Paul Gaultier de votre service (ça marche aussi avec votre grand-mère en tête d’affiche si cette dernière est votre idole. L’essentiel de la réussite ne résulte pas au simple fait d’être célèbre. Disons que c’est plus simple à expliquer quand nous parlons de personnes qui sont reconnues pour leurs succès).

Alors, êtes-vous prêt·e à laisser votre empreinte indélébile dans le monde de la mode… ou tout simplement dans votre département ? (Ça peut marcher aussi si vous êtes Manager des Services Généraux! On reste inclusif ici).

Conseils Pratiques pour aspirer à devenir Manager-Leader de niveau 5

Pour ceux et celles qui aspirent à élever leur style de management au niveau 5, voici quelques conseils pratiques pour vous aider à mettre le pied à l’étrier :

Cultivez votre Identité Unique… Chez Persona on appelle ça, sa Singularité !

Pour devenir un·e leader de niveau 5 dans la mode, vous devez avoir une vision claire et distinctive. Développez une signature qui vous distingue, un peu comme Marine Serre avec ses motifs de lune et son approche éco-responsable.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Quels sont les éléments uniques de mon style de management ?
  • Comment puis-je intégrer mes convictions personnelles dans mon travail de manière créative ?

Établissez des Connexions Authentiques

La capacité à tisser des liens authentiques avec votre équipe, vos clients et d’autres parties prenantes est cruciale. Communiquez avec respect et ouvertement vos idées et soyez réceptif·ve aux feedbacks. Encouragez un environnement où chaque voix peut être entendue. Cela pourrait se traduire par des sessions régulières de brainstorming ou des réunions informelles où les idées peuvent être librement échangées. Trouvez la manière de faire et le timing qui vous convient le mieux, mais pensez à le faire!

Pour vous donner toutes les chances, je vous préconise :

  • de choisir le bon moment, après les périodes de rush et au moment où vous êtes disposé·e à recevoir un feedback
  • les relations se créent d’abord à deux, et ce, notamment pour travailler la relation de confiance. Pensez à la 1ère rencontre avec votre belle-mère au 1er repas de famille…On se sourit mutuellement, mais sauf si la personne est la réincarnation de mère Thérèsa, on se pose quand même la question de sa capacité à prendre les choses en main quand elle décide de couper le poulet avec son couteau de boucher aussi aiguisé que son regard sur vous.

Soyez Résilient·e et Adaptable

Le monde de la mode est dynamique et souvent imprévisible. Nous évoluons dans un monde VUCA (on vous en parlera dans un autre post, mais si vous découvrez le concept c’est Volatile, Imprévisible ou Unpredictable, Complexe et Ambiguë) . La résilience et l’adaptabilité sont essentielles pour naviguer en eaux troubles où le deal with ambiguity est le maître mot (après le fameux “c’est la dernière fois qu’on travaille autant pour une collection!”).

Face aux défis, cherchez des solutions innovantes plutôt que de vous replier sur des méthodes éprouvées mais dépassées.

Pensez-vous des questions comme :

  • Comment pouvons-nous fonctionner différemment ?
  • Quelles nouvelles approches pouvons-nous essayer pour préparer les nouvelles collections sans reproduire les mêmes patterns ?
  • Et surtout arrêtez de vous dire que c’est normal et que “tout le monde travaille tous les dimanches sur la place de Paris pendant les collections”.

Pratiquez le Leadership Serviteur (même si ce terme ne donne pas du tout envie quand on lit “pratiquez” et “serviteur” dans la même phrase)

Un·e leader de niveau 5 sert son équipe et cherche à élever celles et ceux autour de lui·elle. Soyez un·e mentor actif·ve, offrez du soutien et des ressources, et célébrez les succès des autres autant que les vôtres (vous pouvez y arriver, c’est gratuit et très salvateur! On parle bien de le faire avec vos équipes, pas avec votre ex).

Demandez-vous régulièrement :

  • Comment puis-je aider mes collaborateurs·trices à atteindre leurs objectifs personnels et professionnels ? Et oui, vous avez bien lu : personnels et professionnels. Jusqu’à preuve du contraire on est 1 seule et même personne, même au travail. Nous mettons de côté les objectifs de faire ses cours de cuisine. Mais, si nous voulons être précis : avoir pour objectif personnel d’avoir un juste équilibre de vie pro/perso est bien un objectif personnel. Et en tant que Manager, savoir évoquer la question de l’équilibre est aussi un jeu d’équilibriste de Manager de niveau 5.
  • De quelles ressources mon équipe a-t-elle besoin que je peux fournir ?

Questions de Réflexion pour mettre le pied à l’étrier

  1. Quelles actions puis-je entreprendre cette semaine pour développer ma vision de leadership ? S’il ne devait y avoir qu’1 action, quelle serait-elle ?
  2. Quand ai-je dernièrement demandé des feedbacks à mon équipe (ou à mon entourage), et comment ai-je intégré ces critiques ?
  3. Quel risque vais-je prendre ce mois-ci pour pousser ma créativité et mon innovation ?

Passage de niveau…de 4 à 5, c’est pour quand ?

Atteindre un leadership de niveau 5 exige plus que de simples compétences en management ; cela nécessite passion, innovation et un engagement profond envers votre vision et votre équipe. En suivant ces conseils et en vous inspirant de leaders (nous avons cité Jacquemus et Marine Serre, mais vous avez le droit d’en avoir un·e à vous!), vous pouvez non seulement atteindre le niveau 5, mais aussi transformer radicalement votre environnement professionnel…sans parler de votre épanouissement personnel.

Et si vous avez besoin de vous faire aider ou accompagner, alors surtout dites-vous qu’être Manager, ne veut pas dire être le ou la meilleur·e en tout et avoir réponse à tout.

J’ai beaucoup fait face à la question des contraintes budgétaires (et à tort ou à raison), cela posait souvent de grosses problématiques aux managers. Se pose alors la question de la responsabilité. Savoir se poser la question du rôle de la responsabilité, de la sienne et de celle des autres, est une piste de réflexion qui peut être difficile à exposer (notamment car il y a toujours de l’enjeu), mais qui est néanmoins intéressante à regarder sous un autre angle.

Jusqu’où va Votre responsabilité ? Quelle est votre Responsabilité dans les moyens que vous vous donnerez pour faire évoluer vos pratiques managériales, et passer sur le niveau 5 ?

Source : inspiré d’un article paru dans le Harvard Business Review, de Jim Collins. “Découvrez le leadership de niveau 5 : le plus haut niveau dans la hiérarchie des compétences des dirigeants”

Recruter. Développer. Transformer.

© 2024 Persona – Réalisation  bimbam.agency